Infos pratiques
 

Départ en mission avec Fidesco


“« Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, et va vers le pays que je te montrerai.” Gn 12,1

Maeva, jeune paroissienne de Talence, part en mission avec l’organisation Fidesco. Nous l’avons rencontrée avant son départ. Elle nous en dit plus sur sa mission et son désir missionnaire.

Maeva - FIdescoBonjour ! Je m’appelle Maeva, j’ai 21 ans et je viens tout juste de terminer ma licence d’anglais à l’université. J’aime me détendre en faisant du sport et en me baladant en bonne compagnie !

Depuis un an j’ai repris le chemin de l’église, et je viens à la paroisse de Talence.

Cette année  est spéciale pour moi car j’ai décidé de la consacrer à FIDESCO. C’est une ONG catholique de solidarité internationale, œuvre de la communauté de l’Emmanuel, qui envoie des volontaires en mission dans les pays du sud.

Vous partez en mission en Thaïlande. Combien de temps ? Quelles seront vos missions ? Allez-vous apprendre une nouvelle langue ?

Je pars pour un an au centre d’accueil Fountain of Life Women’s Center, dans la ville de Pattaya. J’y enseignerai l’anglais auprès de femmes issues du milieu de la prostitution. J’assurerai aussi une présence d’accueil et d’écoute. À l’heure actuelle, je devrais déjà y être mais la crise sanitaire a retardé mon départ !
J’essaie d’apprendre le vocabulaire basique de la langue thaïe avant mon arrivée. Après tout, c’est en essayant de communiquer dans leur langue que je pourrai réellement vivre la mission avec les locaux.

Pourquoi avez-vous décidé de partir ? Qu’est-ce qui vous a poussé à faire le grand saut ?

A la fin de ma deuxième année de licence, j’ai vraiment senti que j’avais besoin de faire quelque chose, de me lancer dans un projet concret qui porte du fruit, même s’il est tout petit. Je voulais me donner et aider.

Pendant un peu plus d’un an, j’ai réfléchi à ce désir que j’avais.  Mon idée initiale de partir en mission a beaucoup évolué, au cours de rencontres et de discussions, à cause de mon envie de redécouvrir ma religion (que j’avais abandonnée pendant plusieurs années) et aussi en tombant sur le site de Fidesco.

Au début de l’année 2020, j’ai participé au week-end sur l’Esprit Saint avec le parcours Alpha. C’est là que j’ai vraiment compris que j’étais appelée à partir en mission avec le Seigneur à mes côtés.

Comment pourrions-nous vous suivre, vous accompagner ? Comment sera financée la mission ?

FIDESCO vit de dons et ma mission sera financée de la même manière.

Si vous souhaitez avoir de mes nouvelles, vous pouvez me parrainer à hauteur de 15 €, ce qui permettra l’envoi de mes rapports de mission tous les trois mois.

Il est aussi possible de me soutenir par un don ponctuel ou régulier du montant de votre choix. Même le plus petit des dons est une réelle contribution !

Bien évidemment, vous pouvez m’accompagner en portant ma mission dans la prière.

Que conseilleriez-vous à quelqu’un qui voudrait partir en mission  ?

De participer à une rencontre Fidesco ! Il suffit de s’inscrire sur leur site internet . Ca n’engage à rien et cela permet de rencontrer d’anciens volontaires qui présentent Fidesco. Et d’avoir confiance ! Le Seigneur saura dire si l’on prend la bonne décision ou si la mission doit s’accomplir ailleurs.

suscipit fringilla quis, Aenean commodo luctus Praesent ut porta.