Infos pratiques
 

Journée mondiale du migrant et du réfugié


“En Eglise, nul n’est étranger”

Jean Paul II

Le 14 janvier 2018, l’Église universelle célèbre la 104 ème journée mondiale du migrant et du réfugié.

Pour la célébration de cette journée mondiale du migrant et du réfugié,  le Pape François a choisi comme thème de réflexion et de prière quatre verbes très concrets qui tracent le chemin :

« Accueillir, protéger, promouvoir, intégrer les migrants et les réfugiés » (référence au livre du Lévitique : Lv 19, 34)

Dans son message, le pape François souligne le fait que le drame des migrants lui tient vraiment à cœur et rappelle sa première visite en juillet 2013, à l’île italienne de Lampedusa.

” Chers frères et sœurs,
 L’immigré qui réside avec vous sera parmi vous comme un compatriote, et tu l’aimeras comme toi-même, car vous-mêmes avez été immigrés au pays d’Égypte. Je suis le Seigneur votre Dieu » (Lv 19, 34).”
Lire la suite du message du pape.

Dans un appel solennel aux chrétiens et aux responsables politiques, les évêques de France ont souhaité indiquer les actions qui, dans le contexte français et pour chacun des quatre verbes, leur paraissent être prioritaires. Vous trouverez ici le texte de cet appel .

C’est en 1914 que le pape Benoit XV a institué une Journée mondiale du migrant et du réfugié pour montrer que l’Église a toujours eu le souci de celui que l’éloignement de sa terre natale fragilise, à la suite du Christ qui s’est lui-même identifié à l’étranger (Mt 25, 35).

« Par cette journée, l’Eglise catholique veut rappeler, de par le monde, ses convictions et ses engagements pour que soient respectés et reconnus dans leurs droits et dignité les migrants, les réfugiés, les demandeurs d’asile et tous les hommes et femmes de la migration. Les catholiques devront mettre à profit cette journée pour renouveler dans la foi leur confiance en Jésus-Christ, visage d’un Dieu Père de tous les hommes, de toutes langues, origines et cultures. » (Eglise catholique de France).

Toute communauté chrétienne peut chercher des solutions aux questions posées par la présence des migrants et des réfugiés autour d’elle afin de construire une communauté plus fraternelle, plus juste où la paix peut réellement exister.

Vivons donc l’Évangile en actes, tout au long de cette année.

Voir ce qui se fait dans la paroisse en consultant la page suivante.

logo