Fête de Notre-Dame des 7 Douleurs

Le 15 septembre, jour suivant la fête de la Croix glorieuse, on célèbre Notre-Dame des 7 douleurs.

Le 15 septembre, jour suivant la fête de la Croix glorieuse, on célèbre la compassion de Marie au pied de la croix : Notre-Dame des Sept Douleurs. Marie partage la souffrance de son fils et rappelle la peine des hommes et l’urgence de compatir et de venir en aide à son prochain.

Neuvaine préparatoire du 7 au 15 septembre

Pour chaque retraitant, la demande personnelle d’une grâce spécifique est une supplication à Dieu par l’intercession de Notre-Dame des 7 Douleurs, dont c’est la fête dans le monde entier, tous les 15 septembre.
Durant la neuvaine, les textes de l’Évangile proposés chaque jour font référence aux douleurs que la Vierge Marie a vécues courageusement.
1ère douleur : Présentation au temple, Siméon lui dit : “Une épée te transpercera l’âme”
2ème douleur : La fuite en Égypte
3ème douleur : Disparition de Jésus
4ème douleur : Jésus condamné à être crucifié
5ème douleur : Mort de Jésus sur la croix
6ème douleur : Descente de la croix
7ème douleur : Mise au tombeau
Il n’y a pas une seule prière à dire mais aussi 5 dizaines de chapelet.

Chapelet

Le chapelet a lieu les soirs de semaine de 18h à 19h à l’église Notre-Dame. Il est suivi de la messe à 19h00.

Le samedi, rendez-vous à 11h pour un enseignement suivi du chapelet et de la messe à 12h.

Le dimanche, le chapelet a lieu à 17h à Notre-Dame.

“La Vierge Marie veut porter à nous tous le grand don qu’est Jésus, et avec Lui il nous porte son amour, sa paix, sa joie.”

Pape François, 8 octobre 2016

Partager sur :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Retrouvez-nous sur les réseaux

Les textes du jour

Flux Messe
  • Première lecture : « Ma mère, tu m’as enfanté homme de querelle pour tout le pays » (cf. Jr 15, 10) (Jr 38, 4-6.8-10)
  • Psaume (Ps 39 (40), 2, 3, 4, 18)
  • Deuxième lecture : « Courons avec endurance l’épreuve qui nous est proposée » (He 12, 1-4)
  • Évangile : « Je ne suis pas venu mettre la paix sur terre, mais bien plutôt la division » (Lc 12, 49-53)

Les prochains événements

Pour ne rien manquer

Abonnez-vous à notre lettre d'informations

Vous recevrez chaque mois nos dernières actualités.